le Catalogue new

 

Il s’agit d’une base de données non exhaustive de tous les objets découverts sur le site de Deir el-Medina lors des fouilles officielles ou clandestines.
Cette base de données répertorie à ce jour environ 11700 objets provenant du dépouillement systématique des ouvrages pouvant citer des artéfacts de Deir el-Medina : en tout premier lieu les « Rapports de fouilles de Bernard Bruyère», les « PM : Topographical Bibliography of Ancient Egyptian Hieroglyphic Texts, Statues, Reliefs and Paintings », les « KRI : Kitchen Ramesside Inscriptions », les « HTBM : Hieroglyphic Texts from Egyptian Stelae, etc. by British Museum », les monographies, les périodiques, et enfin les catalogues : d’expositions, de musées, de vente de grands commissaires-priseurs etc.
Ils sont également issus des collections en ligne des musées et des listes exhaustives qu’ont accepté de me fournir quelques musées conscients de l’intérêt et de l’importance de ce travail pour les étudiants et les chercheurs.

J’ai volontairement exclu de la base (à quelques exceptions près) les papyrus et les ostraca publiés sur le site du Deir el-Medina Database et dans les ouvrages spécialisés comme les "Catalogues des ostraca non-littéraires de Deir el-Medina" de Pierre Grandet.
A chaque objet correspond une fiche différente (enregistrement) avec un numéro d’ordre (différent de celui utilisé dans le répertoire des objets de fouilles).
Pour faciliter la recherche, les objets ont été répertoriés en type, sous type et désignation de la même manière que dans le répertoire. Un menu déroulant permet d’accéder rapidement à l’objet convoité.
 
La recherche peut également être effectuée sur un personnage (individu, roi, reine ou assimilé, dieu, déesse et assimilé), toujours grâce à un menu déroulant qui permet de le trouver facilement sachant que la translation d’un nom est variable selon les auteurs.
A titre d’exemple, est ici appelé Pashedou, celui que l’on trouve nommé par ailleurs : Pached, Pashed, Peshed, Peshedu, Pashedu, Pachedou etc.
La recherche d’un individu peut être effectuée par sa translittération - avec la police Times LTIFAO Std, disponible gratuitement sur le site de l'IFAO - grâce à un menu déroulant.
Chaque individu est associée sa graphie. Plusieurs graphies ne signifient pas nécessairement qu’il s’agit d’un personnage différent, mais également que la représentation de son nom est différente. Un même nom peut donc correspondre à une ou plusieurs personnes. Le travail de généalogie revient aux chercheurs.
A chaque graphie représentée correspond une fiche différente (enregistrement). Pour une même translittération il existe donc plusieurs fiches.
Chaque fiche présente les livres et les pages où le personnage est cité.

Ce catalogue d’objets contient pour chacun d’entre eux - quand cela a été possible - un grand nombre de renseignements. Les différents champs sont :

  • Description
  • Dimensions
  • Matériau
  • Fragment (ou non)
  • Localisation (Musée ou collection)
  • Numéro(s) d’inventaire
  • Provenance
  • Datation
  • N° dans la base Orphéa de l’IFAO
  • N° donné par Bruyère (pour les FIFAO XX, 2 et 3 1935-1940) sous la forme DeM n
  • Référence HTBM (Hieroglyphic texts from Egyptian stelae in the British Museum)
  • Référence PM (Porter & Moss, Topographical Bibliography of Ancient Egyptian Hieroglyphic Texts, Reliefs and Paintings)
  • Référence KRI (K.A. Kitchen, Ramesside Inscriptions, Historical and Biographical)
  • Origine (achat, vendeur, collection particulière etc.)
  • Roi et assimilés
  • Divinités et assimilées
  • Commentaires
  • Nom(s) du (des) personnages associé(s) à l’objet avec leur(s) translittération(s)
  • Bibliographie
  • Lien internet (qui renvoie vers un site traitant de l’objet)

Les graphies des personnages sont conformes à celles des publications, des photos ou des fac-similés des objets. Des erreurs d’interprétation sont toujours possibles lorsque les représentations dont je disposais étaient de mauvaise qualité ou lorsque les objets présentaient des textes lacunaires ou peu lisibles. La bibliographie est la plus riche et précise possible, mais forcément incomplète.
Le nom des collections ou des périodiques, est en abrégé en respectant les codes proposés par Bernard Mathieu : Abréviations des périodiques et collections en usage à l'Institut français d'archéologie orientale du Caire, 6e édition, 2017. Une table de correspondance est jointe.
Les ouvrages de B.Bruyère sont nommés de façon synthétique suivant la table jointe.

 

Site en construction

Contactez-moi : 

deirelmedinathesaurus@outlook.com