Après chaque campagne de fouilles, Bernard Bruyère rédigeait un "Rapport de fouilles de Deir el-Médineh". A ce travail colossal en 17 volumes, s'ajoutent un certain nombre d'études comme : "Meret Seger à Deir el-Médineh", "Tombes thébaines de Deir el Médineh à décoration monochrome", "Répertoire onomastique de Deir el-Médineh" et "La tombe de Sen-Nedjem à Deir el-Médineh". Véritable mémoire du site ces ouvrages restent incontournables. L'absence d’index en rend malheureusement l'utilisation difficile, obligeant à des recherches longues et fastidieuses.

En 2009, Laure Pantalacci alors directrice de l’IFAO, m'a proposé de créer une base de données permettant d’identifier les objets découverts par Bernard Bruyère et plus particulièrement ceux ayant fait l’objet de partages de fouilles, qui se trouvaient dispersés dans les collections publiques, voire privées. Parallèlement m'est née l'idée d'un " Index des ouvrages de B. Bruyère " soumise à l' IFAO en 2010.

En 2011, tout en poursuivant le travail sur l’index, j'ai repris le projet initié en 2009 en l'élargissant à tous les objets trouvés sur le site de Deir el Medina lors de fouilles officielles ou clandestines. Il s'agit du " Catalogue des objets de fouilles de Deir el-Medina ".

Cette base de données contient à ce jour environ 11000 objets provenant du dépouillement systématique des ouvrages sur l’art égyptien ou traitant de Deir el-Medina : principalement les rapports de fouilles, les Porter and Moss, les KRI, les HTBM pour les objets du British Museum, les catalogues d’expositions, de musées, de vente de grands commissaires-priseurs etc. Ils sont également issus des collections en ligne des musées et des listes exhaustives qu’ont accepté de me fournir quelques musées conscients de l’intérêt et de l’importance de ce travail pour les étudiants et les chercheurs.

Cette banque de données est malheureusement encore privée des objets conservés dans les réserves des musées du Louvre et du Caire ainsi que dans les collections égyptiennes de musées dont j’ignore l’existence.

J’ai volontairement exclu de cette base (à quelques exceptions près) les papyrus et les ostraca publiés sur le site du Deir el-Medina Database et dans les ouvrages spécialisés comme ceux de Pierre Grandet.

Ce Catalogue n’est bien sûr pas exhaustif et ne le sera jamais tant les objets ont été disséminés à travers le monde et dans des collections privées.

Des mises à jour seront effectuées dès qu’une livraison significative sera prête.

La version bêta des deux bases de données proposée est totalement libre d’accès. Je souhaiterais qu’en retour vous m’apportiez vos remarques, vos corrections (inévitables) et tous les éléments qui permettront d’enrichir ce travail afin qu’il vive et perdure.